Feeding June

is all.
my body 
scandalous and electric
summoning the 
voice of god under a
wild oak tree

	possibly thriving

a prophecy 
of hands 
and mouth

all rivers have 
a reason
(free and cold)
just like you

as the best of 
rebels and
women in love
supposing the 
oftenness of angels
cross-legged and
getting lucky in the dark

(as is natural in the 
course of rainbows)
the violent hour that 
passes between our 
understanding	

we lost the sun and 
the secrets of water

freely feeding June

23 thoughts on “Feeding June

  1. Il y a beaucoup de force dans ce poème, si sensuel et puissant pour son ton équilibré. Cela permet aux sentiments et aux idées de parler d’eux-mêmes, et pourtant je pense qu’il y a quelque chose de mystique, comme un point de perception qui regarde à travers les mots, à travers les désirs, à travers les rêves, vers la personne.

    Pd. Un beau dessin! 🙂

    Liked by 1 person

    1. Merci, wic. Je suis heureux que vous ayez trouvé du mérite dans ce poème. J’aime aussi que vous disiez que cela illustre une “perception mystique”. 🙂 En ce moment dans ma poésie, je travaille vers une plus grande élégance, je pense. Et je veux faire de nouvelles choses (pour moi) et différentes choses avec le langage pour parvenir à un plus grand raffinement et cultiver un style des plus uniques. Autrement dit, je suis le plus intéressé par la beauté. En faisant de la beauté avec mes mots et en allant vers le plus haut degré de beauté et de style dont je suis capable.

      Liked by 1 person

      1. L’escalier menant au sommet de la beauté comporte de nombreuses marches, mais je suis sûr que vous l’escaladerez pas à pas et y arriverez. En fait, vous avez déjà commencé l’ascension vers cette gloire souhaitée.

        Pd. Know what..? You are one of those rare people for me. 🙂

        Liked by 1 person

      2. Et vous êtes l’une des rares personnes qui, je pense, me comprend quand je dis que je veux aller au-delà de la langue. Je commence à ressentir cette envie pour la première fois. Je ne veux pas simplement faire plier le mot à ma volonté, mais dans un sens, je veux lui faire violence. Pour le gâcher, pour créer le chaos et le réorganiser. Pour faire de nouvelles formes. Voilà ce que je veux faire.

        P.S. – Il s’agit d’un escalier très haut à monter. Merci d’avoir lu et répondu à mes commentaires.

        Liked by 1 person

    1. Haha I think that’s the kind of jealousy I can get over. 😉 I’m happy you think so highly of this poem. And thank you so much for the beautiful compliment. I hope you stay safe and well, also. This is a great time to encourage and inspire one another.

      Liked by 2 people

  2. Hi… thank you so much for recently liking a couple of my posts… your site is utterly divine, your poetry is as well. This one is just gorgeous. Also, Women In Love is one of my favourite books of all time. But this whole stanza of yours…

    as the best of
    rebels and
    women in love
    supposing the
    oftenness of angels
    cross-legged and
    getting lucky in the dark

    Wow. Just amazing word-and-thought-play here. Heaven!

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s