Diary of Enlightenment

call it a man
	molecules & memories
awareness	
(somewhere beyond a 
naked why)

parading in 
	unknown streets
(you approximate the glory 
of the starstruck & alive)
the hype of passing clouds

tosses hips
ushers in 
the warmth of sacrifice 
skulls & science 

 

 

11 responses to “Diary of Enlightenment”

  1. One day you get up and sadness is already there smearing the words and life. One day you get up and feel how all doors lead to nowhere.

    Bonjour tristesse… Merci pour votre vitalité débordant, poème!

    Liked by 1 person

      • Mon opinion sur Hannah Höch coïncide totalement avec celle de Liliane Giraudon. Elle le décrit dans son intégralité, comme si elle poétisait des feux d’artifice sur la mer, et plus loin encore … “Hannah. Anna Johanne Höch. Hannah Höch. Hannah Höch fille de Rosa. Hannah Höch née un 4 novembre 1889 à Gotha, en Thuringe. Les quatre frères et soeurs d’Hannah Höch. Hannah Höch quittant le collège pour s’occuper de sa jeune sœur. Hannah Höch à Berlin, elle a 22 ans et elle s’inscrit (tardivement) à l’Ecole des Arts Appliqués. « L’Académie de mes rêves était inenvisageable car artiste appliqué n’est pas artiste ». Hannah Höch et le dessin sur verre. Hannah Höch et la calligraphie. Hannah Höch étudie la calligraphie et la broderie. Hannah Höch et la première guerre mondiale (Croix Rouge)…
        [ http://www.lilianegiraudon.com/hannah-hoch ]

        Liked by 1 person

Leave a Reply to theusedlife Cancel reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: